>    >  Visa Étudiant pour la France

Visa étudiant pour la France

MVF - Experts en visas français

Afin d’obtenir votre visa étudiant pour la France vous devez justifier de ressources suffisantes pour être autonome.
Si votre objectif est de passer un examen d’entrée dans une grande école ou un concours pour l’enseignement supérieur, c’est un visa de court séjour spécifique étudiant-concours qu’il vous faut.

Notre entreprise est spécialisée dans l’obtention de visas pour la France. Nos experts vous accompagnent, de la création de votre dossier jusqu’à son suivi, quelle que soit votre problématique personnelle.
Nos consultants sont toujours en mesure d’évaluer la faisabilité de votre situation et d’encadrer votre demande.

Comment faire une demande de visa étudiant pour la France

Le visa étudiant pour la France en première année

Lorsque vous décidez de poursuivre des études supérieures en France, si vous ne possédez pas de titre de séjour correspondant à votre situation familiale (carte de séjour vie privée, carte de séjour résident, etc.), vous devez demander un visa étudiant pour la France.

Pour prétendre à ce visa, vous devez être inscrit ou pré-inscrit dans un organisme de formation professionnelle supérieure, ou dans un établissement – privé ou public – d’enseignement supérieur ou de formation. Il peut s’agir d’une université ou d’une grande école.
Comme pour toute démarche d’obtention d’un visa pour la France, certaines conditions spécifiques s’appliquent.

Les Conditions Pour Venir Étudier En France

La demande de visa étudiant pour la France est soumise à des conditions de ressources.
Vous devez disposer d’un montant minimum de 615 € par mois pour vivre. 

La justification de ces ressources n’est pas nécessaire dans les circonstances suivantes : 

  1. Bénéficiaire d’une bourse d’étude de l’État français
  2. Titulaire du bac français préparé dans une école qui dépend de l’Agence pour l’enseignement français à l’étranger, à la condition que vous ayez été scolarisé au moins 3 ans dans un établissement français à l’étranger
  3. Être citoyen d’un pays qui a signé un accord de réciprocité avec la France portant sur l’admission au séjour des étudiants
  4. Réussite d’un concours d’entrée dans un établissement d’enseignement supérieur ayant signé une convention avec l’État

Visa étudiant pour la France : Le cas du VLS-TS

La procédure de demande de visa long séjour valant titre de séjour (VLS-TS) diffère selon le continent et le pays d’où vous venez.
Pour obtenir toutes les précisions pour les formalités correspondant à votre pays, contactez notre agence pour un examen de votre situation et ses prérequis.

Cette demande doit être effectuée sur le site “Études en France” au moment de votre pré-inscription en ligne dans l’école d’enseignement supérieur ou l’université française que vous souhaitez fréquenter.

La demande de VLS-TS n’est pas toujours obligatoire dans un projet de visa étudiant pour la France.
En effet, vous pouvez vous en passer si vous possédiez précédemment un visa de court séjour et que vous êtes entré régulièrement en France. Ceci est justifié si vous avez suivi votre scolarité en France depuis au minimum vos 16 ans et que vous comptez poursuivre des études supérieures. Vous devrez cependant prouver que vous suivez réellement et de façon sérieuse et assidue vos études.

Dans ce cas, vous devez directement demander une carte de séjour en préfecture.

La validation du VLS-TS

Un VLS-TLS doit être validé dans les 3 mois qui suivent votre arrivée en France.
Vous devez vous acquitter d’une taxe de 75 € qui vient s’ajouter aux frais de visa. 
Votre visa est alors valable entre 4 mois et 1 an.

Une fois que vous avez effectué cette démarche qui se fait en ligne, vous êtes en règle et êtes autorisé à franchir de nouveau les frontières de l’espace Schengen. 

Le visa étudiant pour la France après 1 an

Au bout d’un an et dans les 2 mois précédant la date d’expiration de votre VLS-TS, vous devez demander votre nouvelle carte de séjour. Cette demande s’effectue à la préfecture ou à la sous-préfecture de votre lieu de résidence. Il est parfois possible de déposer cette demande directement dans l’établissement où vous étudiez. 

Vous pouvez, sous certaines conditions, bénéficier d’une carte de séjour pluriannuelle étudiant dont la durée correspondra au nombre d’années du cycle d’études dans lequel vous êtes inscrit, qu’il s’agisse d’un cursus dans un établissement public ou privé. 

Les conditions sont les mêmes que pour la première année : vous devez être inscrit dans une formation que vous suivez assidûment et vous devez toujours justifier de ressources mensuelles minimum de 615 €. 

En cas de contrôle, les éléments suivants seront étudiés : 

  1. Votre présence assidue aux cours, travaux pratiques et tout autre enseignement (conférences, séminaires, etc.)
  2. Vos résultats aux examens
  3. Les diplômes obtenus, même si un redoublement est possible en cas d’échec
Si toutefois vous décidez de changer de cursus, vous devez fournir une justification valable et plausible.

Les pièces à fournir pour votre demande de visa étudiant pour la France

Votre demande de visa étudiant pour la France implique que vous réunissiez divers documents et justificatifs. La liste est longue, elle dépend avant tout de votre situation personnelle et du pays de provenance. Notez que tous les actes d’état civil doivent être obligatoirement accompagnés de leur traduction en français par un traducteur interprète agréé.

Pour vous assurer de ne rien oublier, vous pouvez vous faire accompagner par notre société qui est rompue à ce type de procédure. Si votre dossier n’est pas complet, vous risquez de perdre du temps, et peut-être de perdre une année scolaire également. 

Pour ce qui concerne le renouvellement de votre visa, si vous êtes hors délai, vous devrez vous acquitter d’un droit de visa de régularisation de 180 €, à moins que vous ne puissiez justifier d’un cas de force majeure.

Refus du visa étudiant pour la France

Lorsque votre demande est acceptée, vous êtes convoqué par la préfecture pour retirer votre titre.

En cas de refus, le préfet assortit sa décision d’une motivation que vous pouvez contester, sinon, vous recevez une obligation de quitter le territoire français (OQTF) désignant le pays où vous serez renvoyé.

Si vous ne recevez aucune notification du préfet, il s’agit d’un refus implicite pour lequel vous pouvez former un recours dans un délai de 2 mois, formalité pour laquelle nous sommes également compétents.

Démarrer La Procédure Avec Nos Experts en Visa étudiant pour la France
Devis gratuit et immédiat, adapté à votre situation.
Experts Visas
En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de vous proposer la meilleure expérience utilisateur possible. L'utilisation des cookies vise également à comprendre, anonymement, l'utilisation du site internet.
Politique de confidentialité
Détails des cookies
Accepter
Refuser
En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de vous proposer la meilleure expérience utilisateur possible. L'utilisation des cookies vise également à comprendre, anonymement, l'utilisation du site internet.
Politique de confidentialité
Détails des cookies
Accepter
Refuser